Resumo

Updated 08/06/20

En Thaïlande, les projets de recherche de l'IRD sont répartis selon trois priorités scientifiques, définies par rapport aux défis pour un développement durable dans le pays :

  • Environnement : écosystèmes et ressources naturelles
  • Santé : maladies infectieuses, vectorielles et chroniques, et nutrition
  • Société : dynamiques urbaines, gouvernance, aspects sociaux de questions environnementales

Jeunes équipes associées à l'IRD (JEAI)

Le programme Jeunes équipes associées à l'IRD (JEAI) a pour objectif de contribuer à l’émergence et au renforcement de nouvelles équipes de recherche dans les pays du Sud dans le cadre d’un partenariat scientifique avec une équipe de l’IRD.

 Il s’adresse à des chercheurs et enseignants-chercheurs du Sud travaillant sur une thématique commune et qui souhaitent se structurer en équipe de recherche.

En Thaïlande, l’IRD s’implique dans le renforcement des capacités de recherche des communautés scientifiques et la formation de nouvelles équipes de recherche à travers une JEAI actuellement en cours :

  • SymbiTrop, qui porte sur la symbiose chez les légumineuses tropicales en association avec des bactéries bénéfiques du sol

Les laboratoires mixtes internationaux (LMI)

Programme de recherche co-construit et codirigé par l’IRD et ses partenaires locaux (universités et instituts de recherche) autour d’une thématique scientifique et d’une plateforme commune, un projet de LMI a pour vocation de développer et de consolider la recherche multidisciplinaire en devenant à terme (ou en s’intégrant dans) une structure opérationnelle de recherche durable sous la responsabilité du pays partenaire. Il peut être bilatéral ou régional.

En Thaïlande, un LMI régional est actuellement actif :

  • LMI LUSES - An International joint laboratory on the impacts of rapid land use change on soil ecosystem services.

Le LMI LUSES est un programme conjoint de recherche et de formation au niveau régional, porté par l’IRD et des universités et instituts de recherche de la région Sud-Est asiatique.

Les projets de recherche mis en œuvre dans le cadre de LUSES sont centrés autour des problématiques liées au contexte agricole en Asie du Sud-Est, notamment de la compréhension de l’évolution des systèmes social et agricole. Basé sur les approches biophysiques et socio-économiques, LUSES vise à promouvoir les collaborations scientifiques aux niveaux régional et international, et au renforcement des capacités dans les domaines liés à l’impact du changement d’utilisation des terres sur les services écologiques du sol. Les connaissances et compétences issues de LUSES permettront de soutenir une gestion durable des agrosystèmes sans cesse en mutation de la région.