Mis à jour le 19/08/20

Groupement de Recherche International-Sud (GDRI-Sud)

2019 - 2022

Afrique du Sud, Côte d'Ivoire, Kenya, Maurice, Namibie, Sénégal, Tanzanie

Contexte

Il est estimé que la consommation mondiale de poisson par habitant augmentera sur tous les continents d’ici 2030 à l’exception de l’Afrique, du fait d'une croissance démographique supérieure à l'offre sur ce continent. Ceci soulève des problèmes de sécurité alimentaire en raison de la prévalence élevée de la sous-alimentation dans la région et de l’importance du poisson dans l’apport total en protéines animales dans de nombreux pays africains.

L'aquaculture étant le secteur de production alimentaire à la croissance la plus rapide, la production mondiale aquacole dépasse aujourd’hui celle des captures de pêche afin de satisfaire la demande croissante de la population mondiale en protéines d’origine aquatique. En Afrique, malgré un potentiel fort et l’expansion notable de son industrie aquacole, reposant notamment sur l’aquaculture continentale, elle ne représente que 2% de la production aquacole mondiale. Ainsi, bien qu’étant le deuxième plus grand continent au monde, l’Afrique a aujourd’hui la production aquacole marine la plus faible du globe, malgré son potentiel considérable en matière de sécurité alimentaire.

Elevage de coraux à Maurice.

© Nadeem Nazurally

Objectifs

Dans ce contexte, l’objectif du GDRI-Sud AfriMAQUA est de rassembler des équipes de recherche dans le domaine de l’aquaculture marine de l’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Côte d’Ivoire), l’Afrique Australe (Namibie, Afrique du Sud), l’Afrique de l’Est (Tanzanie, Kenya, Maurice) et des acteurs de l’UMR MARBEC (France) afin d’échanger des connaissances, de mutualiser les efforts de recherche et de renforcer les capacités de ce groupement. A ce stade, quatre thèmes de recherche convergents et prioritaires ont été identifiés au sein d’AfriMAQUA, basés sur une approche écosystémique de l’aquaculture et qui contribuent au développement d’une économie bleue, durable et respectueuse des écosystèmes et de leur biodiversité :

  • La maîtrise des cycles biologiques d’espèces d’intérêt aquacole
  • La mise en place d’une alimentation saine et durable pour les espèces produites
  • Le développement des systèmes d’élevage respectueux des écosystèmes
  • L’amélioration du bien-être et de la santé des organismes et des systèmes d’élevage

 

Réseau

AfriMAQUA favorisera particulièrement l’intégration et la participation active d’étudiants (masters et doctorats) et de jeunes chercheurs ; lesquels pourront bénéficier des ateliers de formation, enseignements à distance et bourses d’échange entre laboratoires qui seront organisés au sein du réseau. Les synergies mises en place au sein du réseau permettront de répondre à des appels à projets régionaux et internationaux. Une attention particulière sera accordée à la diffusion des résultats produits par les membres du consortium vers les acteurs scientifiques, gouvernementaux et industriels ainsi que vers la société civile.

 

Partenaires

Coordination scientifique : Dr. Maria DARIAS, MARBEC.

 

Financement

GDRI-Sud - Institut de Recherche pour le Développement

 

 

Pour en savoir plus sur les GDRI-Sud et les autres outils de collaboration internationale :