Porté par l’IRD et l’INRAE, soutenu par la Fondation BNP PARIBAS, ce projet transdisciplinaire, inscrit dans une approche de science de la durabilité a pour objectif d’étudier les conséquences physiques, écologiques et sociales de l'extinction des glaciers à l'échelle mondiale, et en particulier dans les régions tempérées (Alpes) et tropicales (Andes et Rwenzori). 

D'ici 2100, la masse totale des glaciers dans le monde aura diminué de 35% à 55% 

L'augmentation rapide des températures ces dernières décennies a provoqué une fonte massive des glaciers dans le monde. D'ici 2100, les glaciologues estiment que la masse totale des glaciers dans le monde aura diminué de 35% à 55% et jusqu'à 90% en Europe ainsi que dans les régions tropicales. Une biodiversité unique vivant sur ou près des glaciers est donc vouée à disparaître. Cela pourrait, également, entrainer la fin des relations ancestrales que certaines communautés entretiennent avec les glaciers. 

Malgré l’urgence, aucune étude transdisciplinaire sur les impacts physiques, sociaux et environnementaux de la disparition des glaciers n’a jusqu’alors été menée. Le projet LIFE WITHOUT ICE vise à résoudre ce problème. 


Un projet transdisciplinaire s’inscrivant dans la science de la durabilité

L'objectif est de rassembler des scientifiques venant de différents horizons et de différentes disciplines scientifiques afin d’étudier la fonte des glaciers et ses conséquences dans les Alpes, les Andes tropicales, et en Afrique en s’appuyant sur un large éventail d'outils technologiques. Il sera dès lors possible d'estimer les conséquences, physiques, écologiques et socio-culturelles de l'extinction des glaciers.

Une équipe de plus d'une douzaine de scientifiques mènera des recherches afin de pouvoir élaborer des cartes montrant la perte totale prévue des glaciers, estimer les impacts hydrologiques, caractériser les changements d’habitats, cataloguer les espèces menacées et celles qui pourraient être capables de s'adapter, déterminer les impacts sociaux et culturels sur les communautés de montagne et enfin communiquer les résultats aux acteurs politiques et au grand public à travers la publication d’articles scientifiques, la tenue d’expositions photographiques ou encore la diffusion sur les réseaux sociaux.


LIFE WITHOUT ICE tentera de développer des solutions adaptatives en collaboration avec les communautés locales qui vivent sous les glaciers.

Miniatura

 

 

Lire l'article publié dans The Conversation ici.

Contact : Olivier Dangles, écologue de l'IRD | olivier.dangles@ird.fr