Resumo

Le programme PARFAO (Promouvoir l’Agroécologie par la Recherche et la Formation en Afrique de l’Ouest) a organisé un atelier le 22, 23 et 24 avril à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou à l’UFR SVT.  
Cet atelier, dénommé le Week-End des Solutions, est l’une des activités de l’axe « science-société » du programme qui a pour but de faire le pont entre la recherche, la société civile et les acteurs privés.  
 

Les participants en séance de travail

© IRD

L’atelier a réuni plus de 40 acteurs du domaine agricole issus du monde de la recherche, d’associations, d’ONGs, du secteur public mais aussi du secteur privé autour de la thématique de l’agroécologie. Objectif : proposer des solutions innovantes pouvant être prototypées et développées à court terme, en équipe mixte afin de contribuer à promouvoir l’agroécologie au Burkina Faso.

Un atelier de collaboration pour faire émerger des projets innovants en agroécologie

La cérémonie d’ouverture du 22 avril a été marquée par l’intervention de M. Fabrice Courtin représentant de l’IRD au Burkina Faso qui n’a pas manqué de souligner les actions menées par l’IRD pour valoriser la recherche notamment à travers le programme PARFAO. A sa suite M. Théophile Ouangrawa Responsable de l’AUF au Burkina Faso a présenté le programme PARFAO et insisté sur la particularité du Week-end des Solutions de Ouagadougou qui a en effet vu la participation des apprenants du projet Tech4Sahel qui ont développé le volet numérique des projets qui en ont exprimé le besoin. M. Adama Savadogo, correspondant national de l’agroécologie du ministère de l’agriculture et des aménagements hydroagricoles a quant à lui exprimé ses encouragements au projet et a dit attendre beaucoup de cet atelier.

La première équipe lauréate : Bio Raaga

© IRD

La cérémonie d’ouverture s’est poursuivie avec l’exposé succincte des thèses des 3 doctorants du programme PARFAO au Burkina Faso et d’un panel de CoLAB lors duquel le représentant du projet multi acteur Bio Manioc lauréat 2020 a partagé son expérience qui a inspiré les participants présents au Week-end des Solutions.
Les phases d’idéation, de brainstorming et de prototypage des solutions les 22 et 23 avril ont permis aux participants de dégager des thématiques et d’intégrer des équipes en fonction de celles choisies en vue d’entamer la formalisation de leurs projets. 

4 projets innovants et multi-acteurs récompensés 

Le samedi 24 avril a été marquée par la phase de restitution des différents projets sous forme de pitch devant un jury d’experts.
Les 4 meilleurs projets ont été récompensés à l’issue de la délibération du jury. Il s’agit de :

•    1er prix : création d’une plateforme pour faciliter l’écoulement des produits agro-écologiques dénommée Bio Raaga

•    2ème prix :  création et exploitation d’une plateforme électronique de géolocalisation des acteurs agro-écologiques

•    3ème prix :  Bokashi Invest - Projet d’intégration des pratiques agro-écologiques au sein des maraîchers de la zone péri-urbaines de Ouagadougou 

•    4ème prix : Production et promotion de bio pesticides en cultures maraîchères

Chaque projet lauréat a bénéficié d’une enveloppe d’amorçage de 3.000.000 francs CFA et d’un accompagnement de six mois par l’IRD et ses partenaires. Le CoLAB a également décerné le “ Prix CoLAB Burkina Faso ” d'une valeur de 500 000 FCFA au projet Bio Raaga qui est le projet lauréat n°1 du Week-end des Solutions. 

 C’est avec une note de satisfaction générale des participants et des organisateurs que le Week-end des Solutions du programme PARFAO s’est clôturé le 24 avril après un bootcamp de deux heures organisé pour les équipes lauréates.
 

Plusieurs partenariats ont été noués dans le cadre du Week-end des Solutions, notamment avec le Ministère de l’agriculture et de l'aménagement hydraulique (MAAH), la Direction Générale des Productions Végétales du Burkina Faso, le projet CoLAB, Bond’innov, le Centre national de recherche des sciences et de la technologie (CNRST), le Festival Alimenterre , MakeSense Africa, Simplon.co, la Maison de l’entreprise, Mahna, le CIRAD, CNABio, Agrikoura, INADES-Formation, l’ANVAR (Agence National de la Valorisation de la Recherche), Tech4Sahel et Yelemani. 

card discover

© IRD

Photo de famille

Le projet PARFAO est co-porté par l’IRD et l’AUF et déployé au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Sénégal depuis 2018

L’IRD au Burkina Faso
Un référent scientifique incontournable sur les grands enjeux du développement

Organisme pluridisciplinaire reconnu internationalement, l’Institut de recherche pour le développement est un établissement public français présent au Burkina Faso depuis 1947 et placé sous la double tutelle du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de celui de l’Europe et des affaires étrangères. Chef de file d’une « science de la durabilité », l’IRD porte une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement.

 

L’AUF au Burkina Faso

L’Agence universitaire de la Francophonie est présente au Burkina Faso depuis 1994 avec la mise en place d’un campus numérique francophone (CNF), hébergé au sein de l’Université Joseph KI-ZERBO. L’AUF déploie, à ce jour, une dizaine de projets financés à la fois sur des ressources propres et des ressources contractuelles.
 

Contact Presse : 

Représentation de l’IRD au Burkina Faso, Ouagadougou :
•    burkina-faso@ird.fr, +226 25 48 50 00 
•    Chargée de valorisation : meryam.ziani@ird.fr +226 57 71 97 99
•    Adjointe à la chargée de valorisation : gloria.tiendrebeogo-ext@ird.fr  +226 72 19 84 01 
•    Théophile Ouangrawa Responsable Antenne AUF-Ouagadougou : theophile.ouangrawa@auf.org